Chargement en cours. Merci de patienter…

séance photo accouchement à domicile

séance photo accouchement à domicile

Voilà une expérience tout à fait magique que j’ai eu la chance de vivre il y a quelques jours. Sans nul doute la plus belle expérience photographique de ma vie : une séance photo accouchement à domicile. Je n’aurai jamais pensé qu’un jour je ferai un reportage photo d’accouchement lors d’un accouchement à domicile.

Si l’accouchement à domicile est très répandu outre Atlantique, c’est encore une pratique très confidentielle en France. Depuis quelques années, de plus en plus de futures mamans font la démarche d’un accouchement à domicile. Certains futurs parents font même à cette occasion un reportage photo de l’accouchement.

L’avant

L’aventure a débuté cet été, lorsque j’ai reçu l’appel téléphonique de Véronique. Touchée par mon travail photographique sur la maternité et la naissance, cette future maman m’a expliqué son projet et sa démarche. Pour son troisième et très certainement dernier enfant, Véronique désirait donner naissance à son bébé à son domicile. Surtout pas dans une structure médicalisée comme l’hôpital ou la clinique.

Nous nous sommes donc rencontrées et avons échangé à propos de sa démarche et de ses souhaits concernant les photos. C’était une étape primordiale. Pour laisser une étrangère partager un moment si intime de sa vie de famille et de mère, il fallait absolument que le courant passe. De même que ses envies soient bien comprises et interprétées. J’étais pour ma part totalement emballée par son projet. J’avais hâte de pouvoir vivre et réaliser une telle prestation. J’avais bien conscience que peu de photographes en France ont la chance d’être sollicités pour un reportage photo d’un accouchement à domicile.

 

Séance photo accouchement à domicile vu par la maman

Nuit du 3 au 4 novembre 2016

3h00 du matin, je me réveille, j’ai des douleurs dans le bas du ventre, ces douleurs, je les connais bien, ce sont des contractions, j’attends mon 3 ème enfant et j’arrive bientôt à terme… Le travail se serait-il déclenché pour de vrai cette fois-ci ? J’ai peur de déranger pour rien une nouvelle fois les sages femmes la nuit pour de fausses alertes… C’est que ce bébé se hâte avec lenteur… Un col ouvert depuis des semaines,une sensation de le porter très bas depuis quelques mois et un col très ouvert depuis une semaine.

Tous les soirs durant cette semaine, j’ai pensé que j’allais enfin rencontrer mon bébé cette nuit et finalement, réaliser que je me suis trompée, se dire que cette expérience me fait travailler mon lâcher prise, je ne contrôle pas la date de sa naissance, Il viendra quand il sera prêt… C’est mon 3 ème enfant, c’est la 1ère fois que j’arrive presque à terme de ma grossesse (à 4 jours près), la 1ère fois que mon projet d’enfanter à la maison aboutit, et 1ère fois que je serai photographiée pour immortaliser cet événement. Les contractions sont régulières et rapprochées, j’appelle Julie, la sage femme et Sarah, la photographe, l’aventure commence….

Remerciements

Je remercie Sarah pour sa façon délicate, sensible et naturelle de sublimer les sujets qu’elle photographie. Merci de ta présence discrète et accessible à la fois, plein d’humanité et d’humilité. Avec toutes ces qualités, le résultat est professionnel et à la hauteur de l’émotion de l’instant.

Je remercie Julie, pour sa présence rassurante, sa « sagesse », sa douceur et son calme. je ne sais si le plus impressionnant est son savoir faire ou son savoir être…  Elle a su être attentive, disponible, elle a su nous accompagner et laisser la place aux parents d’être pleinement acteurs de la naissance de leur enfant, s’approprier cette naissance.

Pourquoi avoir choisi l’accouchement à domicile?

Je voulais vivre cette expérience que des milliers de femmes vivent dans le monde actuellement, que des millions de femmes ont vécu depuis la nuit des temps et qu’il est si difficile, impensable pour certaines de vivre dans notre monde occidental… Un retour aux sources accompagnée d’une « femme sage »…. Accueillir son enfant en toute intimité…

Je n’ai pas toujours voulu enfanter à la maison et j’ai moi aussi pensé que c’était impensable… Et puis, j’ai rencontré des sages femmes et des mamans formidables qui m’ont fait part de leur expérience, lu des livres passionnants écrits par des passionné(e)s, découvert des préparations à l’accouchement étonnantes, efficaces et finalement si naturelles. Mon esprit s’est ouvert… Oui, c’est possible… Je peux être respectée, écoutée, écouter mon corps sans être dans la peur, sans être dirigée, sans être passive. Aussi, je peux laisser les hormones agir et faire leur travail pour que les différentes phases de l’accouchement se déroulent sans souffrance, ce qui m’a toujours été difficile à l’hôpital.

Pourquoi avoir choisi un photographe?
Je souhaitais que Sarah soit là, car je voulais immortaliser ce moment pour moi, pour mon bébé, ma famille, et aussi pour le partager… car l’accouchement à domicile est remis en cause et qu’il doit rester un droit pour les femmes qui le souhaitent, pour mettre en valeur ce métier merveilleux des sage femmes…  Oui, enfanter à la maison, c’est une expérience indicible, magique, puissante, je n’ai pas de mot pour décrire l’intensité de cette expérience, les émotions parlent à travers les images…
 

Séance photo accouchement à domicile vu par la photographe

Petit à petit la date fatidique approchait. A compter du 11 octobre j’ai laissé mon téléphone allumé toutes les nuits. Véronique était persuadée qu’elle allait accoucher avant terme, et la nuit, comme pour ses deux premiers enfants. Chaque soir avant de me coucher, je me disais, allé c’est peut être cette nuit! Puis, les jours ont passé, passé. Ce petit bébé, fille ou garçon car c’était une surprise, semblait vouloir rester bien au chaud dans la ventre de sa maman. Finalement vendredi 4 novembre à 3 heures du matin mon téléphone a sonné. J’ai alors su que c’était le moment de cette séance photo accouchement à domicile. Bizarrement, j’avais bien préparé mon sac photo la veille!

Le déroulement

Vite sur place, je suis arrivée alors que la sage femme était déjà là. Après une courte attente pendant l’auscultation, j’ai pu entrer dans la chambre. Voilà, c’était le moment. Véronique était assise sur une chaise d’accouchement en bois. Dans quelques minutes ou peut être quelques heures bébé serait là. J’ai travaillé comme à mon habitude, dans la discrétion en m’efforçant de dévoiler sans trop montrer. Partagée entre l’excitation de vivre ce moment magique et la pression de manquer quelque chose.

J’ai bien donné naissance à deux enfants, mais vivre ce moment si intime et magnifique de l’autre côté du miroir, c’était autre chose. Très vite, nous avons aperçu la tête de bébé. J’ai contenu les larmes que je sentais monter dans mes yeux, pas question de se déconcentrer à ce moment si important! Après quelques secondes ou minutes (le temps semblait s’être arrêté), bébé était enfin blotti sur le ventre de sa maman. Le papa, les yeux embués de fierté, la maman serrant son bébé d’un amour inconditionnel. Un garçon!

Peu après, le grand frère arrive dans la chambre tout endormi et étonné. Étonné de me voir en pleine nuit dans sa maison et étonné de découvrir ce petit être tant attendu dans les bras de sa maman. Après un petit moment d’analyse à distance, il décide de s’approcher timidement et curieux. Il partage alors avec son papa et sa maman les premiers instants de vie de son petit frère et les premiers émerveillements. Sa petite sœur ne s’étant pas réveillée, elle aurait une bien jolie surprise à son réveil. Après, une tétée et les premiers soins, je me retire. Laissant cette famille savourer ces premiers instants d’une nouvelle vie.

Merci

Sur le chemin du retour, je revis dans ma tête cette expérience magique. Je me dis que je suis bien chanceuse d’avoir eu l’occasion de vivre cela, et que je fais un métier formidable. Un métier qui m’apporte tant d’énergie positive! Etre la témoin de tous ces moments de bonheur et d’amour est la plus jolie des récompenses.

Un immense merci à cette famille de m’avoir fait confiance et fait vivre cette expérience magique. J’espère que c’est une expérience qui se renouvellera dans le futur. Donc, voilà, l’appel est lancé. Si vous aussi vous avez choisi d’accoucher à domicile et que vous souhaitez en garder des souvenirs pour la vie, n’hésitez pas à me contacter! Car j’ai très envie de refaire une séance photo accouchement à domicile.

 

 

 

Partagez-le sur votre réseau social :

Ou vous pouvez simplement copier et partager cette url
Articles liés